Un récital privé exceptionnel pour financer la première édition du concours International de Piano Pierre Barbizet

Salle Colonne | Paris | Lundi 4 mars 2024

Pourquoi un concours Pierre Barbizet ?

Né au Chili en 1922, Pierre Barbizet étudie le piano au Conservatoire de Marseille, puis au Conservatoire de Paris où il remporte un 1er prix en 1944 dans la classe d’Armand Ferté.
En 1948, il obtient le 1er prix du concours international de Scheveningen (La Haye), avant d’être lauréat, en 1949, du concours international Marguerite Long. C’est à cette époque qu’il rencontre le violoniste Christian Ferras avec lequel il formera l’un des duos les plus célèbres, jusqu'au suicide de ce dernier en 1982. Ensemble, ils enregistreront notamment l'intégrale des sonates de Beethoven, mais également des sonates de Brahms, Debussy, Fauré et Franck.
En musique de chambre, Pierre Barbizet collabore également avec Samson François, ou encore avec le flûtiste Jean-Pierre Rampal.
En soliste, il s'impose aussi bien avec la musique de Mozart et de Beethoven, que dans le répertoire français, dont il devient un infatigable propagateur avec notamment l’enregistrement de la première intégrale de l’œuvre pour piano de Chabrier.
A partir de 1963, Pierre Barbizet prend la direction du Conservatoire de Marseille, jusqu’à sa mort en 1990. Il donnera une nouvelle impulsion à l’institution, appliquant sa devise « pas de conformisme au milieu d’une immense tradition ».
Eminent pédagogue, il a contribué à la découverte de talents d’aujourd’hui en ayant eu, notamment pour élèves, Hélène Grimaud, Philippe Cassard, Jean-Yves Thibaudet, Frédéric Aguessy ou encore Bernard d’Ascoli.

La Société Marseillaise des Amis de Chopin (SMAC)

La Société Marseillaise des Amis de Chopin (SMAC) est une Association Loi 1901, membre de la Fédération Internationale des Sociétés Chopin et rattachée à l’Institut Chopin de Varsovie. 
L’une des traditions des Société Chopin est l’organisation de concours internationaux (Concours Chopin de Varsovie, l’un des plus prestigieux au monde, mais aussi à Rome, Frankfurt, Hambourg…)
En France, il existe peu de sociétés Chopin (Paris et Nohant notamment), et aucune n’organise de concours.
C’est ce projet que la SMAC a décidé de porter à Marseille.
L’appellation « Concours Pierre Barbizet » s’est naturellement imposée, tant ce dernier, pianiste de dimension internationale, a participé au rayonnement culturel de la ville.
Ainsi, le prix Pierre Barbizet sera le seul concours international en France labellisé  « Société Chopin».

L'organisation du concours

Le concours aura lieu à Marseille, à la salle Musicatreize, du 20 au 22 décembre 2024.
Une présélection aura eu lieu au préalable sur enregistrement.
Le succès du concours passera par l’attraction de candidats de très haut niveau, ce qui dépend de trois facteurs principaux :

- La notoriété du jury,
- Le montant des dotations attribuées aux lauréats,
- Des engagements de concert.

Nous avons réuni un jury d’excellence et de notoriété internationale :
- Claire Désert (France)
- Joanna Domanska (Pologne)
- Marie-Ange Nguci (France)
- Roger Muraro (France)
- Roland Pöntinen (Suède)
- Anne Queffélec (France)

Ce concours se tiendra tous les deux ans.
Le montant des dotations sera le suivant :
- 1er prix : 10.000 €
- 2ème prix : 5.000 €
- 3ème prix : 2.000 €

Le 1er prix se verra proposer les engagements de concert suivants :
- Festival de la Roque d’Anthéron (été 2025)
- Société Chopin de Paris
- Société Chopin de Nohant
- Société Chopin de Marseille (SMAC)
- Société Tropézienne des Amis de la Musique (STAM)

Le concerts du 4 mars 2024

L’organisation d’un tel projet est onéreuse.

Outre les frais de fonctionnement (transport, hébergement, location de la salle et du piano, rémunération des membres du jury), les prix attribués aux lauréats doivent être d’un montant suffisant pour attirer des candidats d’excellence.

C’est la raison pour laquelle la SMAC fait appel au mécénat en organisant un récital privé et exceptionnel de la pianiste Marie-Ange Nguci le 4 mars 2024 à 20h30, Salle Colonne – 94 Bd Auguste Blanqui, 75013 Paris.

Programme :

- Bach/Busoni : Chaconne d’après la partita BWV 1004
- Ravel : Gaspard de la nuit

Entracte

- Chopin : 2ème Scherzo, op. 31
- Rachmaninov : Variations sur un thème de Chopin, op. 22


La participation sera libre et chaque don bénéficiera du régime fiscal applicable aux dons en faveur d’organismes sans but lucratif :
- Entreprises : réduction d’impôt égale à 60% du montant du don dans la limite de 20.000 € ou de 5% du chiffre d’affaires HT
- Particuliers : réduction d’impôt égale à 66% du montant du don

Marie-Ange Nguci

A 26 ans, véritable étoile montante du piano, Marie-Ange Nguci est décrite en ces termes par le magazine Classica :
« Un diamant pur. Chaque facette de son talent dément son âge : la pianiste Marie-Ange Nguci offre un bijou où virtuosité rime avec musicalité et inventivité … Bien plus qu'un talent prometteur : une artiste accomplie. »

Marie-Ange Nguci se produit avec les plus grands orchestres, notamment au théâtre des Champs Elysées avec l’orchestre de Paris, à Sydney avec le Sydney Symphony Orchestra, au Japon avec le NHK Symphony Orchestra sous la direction de Paavo Järvi, à Salzbourg avec le Mozarteum orchester, à Turin avec l'Orchestra Sinfonica Nazionale della RAI …

Elle est régulièrement invitée à la Folle journée de Nantes et au festival de la Roque d’Anthéron.

Copyright ©. Tous droits réservés.

Nous avons besoin de votre consentement pour charger les traductions

Nous utilisons un service tiers pour traduire le contenu du site web qui peut collecter des données sur votre activité. Veuillez prendre connaissance des détails et accepter le service pour visualiser les traductions.